Vaccination du chien : une bonne prévention contre les maladies

Pourquoi la vaccination de votre chien ou de votre chiot est importante et comment fonctionne un vaccin ? Cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir.

Votre chien est un membre à part entière de votre famille. Vous consacrez naturellement beaucoup de temps, d’attention et d’énergie à choisir son alimentation et à prendre soin de lui. Et surtout, vous voulez qu’il reste en bonne santé. Il n’existe pas toujours de médicaments ou traitements appropriés contre certaines maladies, mais heureusement, vous pouvez faire vacciner votre chien contre les infections les plus dangereuses et les plus contagieuses. Cette page vous indique tout ce qu’il faut savoir sur la vaccination du chien.

Pourquoi vacciner votre chien ?

Tout comme les humains, les chiens peuvent être contaminés par des virus et des bactéries. La vaccination est un moyen de stimuler le système immunitaire du chien contre ces infections, sans qu’il ne contracte la maladie. Si votre animal vient à entrer en contact avec le véritable virus ou la bactérie, son organisme éliminera plus rapidement l’agent infectieux grâce aux défenses immunitaires créées par le vaccin. Le risque que l’infection évolue en maladie grave, voire mortelle, est alors plus faible.

À sa naissance, un chiot ne possède pas encore un système immunitaire très développé. Lors des 24 premières heures de vie, il reçoit les anticorps de la mère (que l’on appelle l’immunité maternelle) via le lait maternel. Ces anticorps transmis au chiot par la mère le protègent durant ses premières semaines de vie, puis ils se dégradent et disparaissent progressivement. Votre petit chien devient alors plus vulnérable face aux infections. Un vaccin réalisé dès le plus jeune âge aide le chiot à construire ses défenses immunitaires (sur le long terme), qui lui permettront de se défendre contre certaines maladies infectieuses.

Anticorps, cellules mémoire et immunité cellulaire

Lorsque votre chien reçoit une dose de vaccin, on lui administre une forme atténuée ou inactivée de l’agent pathogène. Ce procédé stimule le système immunitaire du chien, qui fabrique alors des anticorps. Ces anticorps vont attaquer les agents pathogènes présents dans l’organisme. Le corps va également fabriquer des cellules mémoire et immunitaires, qui favoriseront l’élimination de futurs agents infectieux. Ces derniers seront détruits bien plus rapidement chez un chien vacciné, qui sera alors moins malade, voire pas du tout. Plusieurs doses de vaccin peuvent être nécessaires pour atteindre un bon niveau de protection.

De légers effets secondaires, comme une douleur ou une démangeaison à l’endroit de la piqûre, peuvent apparaître après une vaccination. Votre chien peut également montrer un état léthargique, en raison de l’énergie utilisée par l’organisme pour stimuler le système immunitaire. Ces symptômes disparaissent généralement après quelques jours et ne diminuent pas la protection de votre chien contre les maladies.

parvo chien

L’importance de l’immunité collective

Autre raison de faire vacciner votre chien : vous contribuez à rehausser l’immunité collective. Pour protéger au mieux les chiens des maladies, il faut une couverture vaccinale suffisamment importante pour l’ensemble de la population canine sur un territoire donné. Plus le nombre d’animaux vaccinés ou immunisés contre une maladie est élevé, moins il y a de risque de propagation et d’apparition de nouveaux cas d’infection. Avec une immunité collective suffisamment élevée, il est possible d’éradiquer certaines maladies (comme pour la variole chez les humains).

La vaccination d’un grand nombre de chiens, parce qu’elle diminue la fréquence d’une maladie, protège aussi indirectement les très jeunes chiots et les animaux ne pouvant (plus) être vaccinés pour des raisons médicales. C’est ce qu’on appelle « l’immunité collective » ou « l’immunité grégaire ». Malheureusement, la couverture vaccinale nationale des chiens est encore trop faible et n’empêche pas l’apparition d’épidémies, avec parfois des conséquences fatales.

Prévention des maladies maladies infectieuses canines

La vaccination protège votre chien de maladies (fatales) telles que la maladie de Carré, la parvo, l’hépatite infectieuse canine (hépatite de Rubarth ou adénovirose canine) et la leptospirose. La leptospirose est une zoonose, une maladie pouvant se transmettre aux humains. En vaccinant votre chien, vous protégez donc non seulement votre propre compagnon, mais aussi les autres chiens, votre famille et vous-même ! Il existe également des maladies non mortelles (dans la plupart des cas), mais très contagieuses, comme la trachéobronchite infectieuse canine (ou toux contagieuse canine). Vous partez en vacances à l’étranger avec votre chien ? Le vaccin contre la rage est alors obligatoire. Discutez-en avec votre vétérinaire, il vous conseillera sur les vaccins à administrer à votre chien.

Mesures de prévention complémentaires

Même si la vaccination du chien constitue une bonne mesure de prévention, elle ne le protège pas à 100 %. Pour réduire encore davantage les risques de maladie, vous pouvez prendre des mesures de prévention complémentaires. Maintenir votre chien dans un bon état de santé général est essentiel pour l’aider à développer et à préserver son système immunitaire :

  • Traitez-le correctement et régulièrement contre les parasites tels que les puces, tiques et vers.
  • Veillez à lui apporter une bonne hygiène, soignez son alimentation et prenez soin de son panier et/ou coussin.
  • Ramassez bien les déjections de votre chien et déposez-les dans une poubelle adaptée.
  • Consultez votre vétérinaire en cas de légers symptômes persistants (toux, diarrhée, vomissements).
  • Évitez les sorties dans des endroits publics si votre animal est malade.
  • Ne laissez pas votre chien ingurgiter de la nourriture avariée ni avaler de l’eau ou de la terre contaminée.
    • Conseil : évitez les gamelles d’eau partagées. Ce sont des nids à bactéries et à virus.
  • Évitez de laisser votre chien à proximité d’un autre animal qui pourrait le mordre.
  • Essayez tant que possible d’empêcher tout contact entre votre chien et un animal sauvage (notamment les rongeurs).
  • Ne laissez pas votre chien boire dans des eaux stagnantes comme les fossés ou canaux.

Points à retenir :

  • La vaccination protège votre chien des maladies et contribue à rehausser l’immunité collective canine dans un territoire donné.
  • Pendant leurs premières semaines de vie, les chiots sont protégés par les anticorps transmis par le lait maternel.
  • La durée d’efficacité d’un vaccin varie selon le type de maladie. Après vaccination, la protection contre la maladie de Carré, l’hépatite contagieuse canine (adénovirose) et la rage est plus longue que contre la leptospirose et la toux contagieuse canine. C’est pourquoi, pour éviter à votre chien d’être touché par ces deux dernières infections, le vaccin doit être administré annuellement.
  • Il existe également des différences de propriétés entre les vaccins. Demandez conseil à votre vétérinaire.
  • Certaines activités ou certains endroits (pension, salon canin, école de dressage) augmentent les risques d’infection pour votre chien.

Une vaccination sur mesure

Chaque chien est différent, chaque situation est différente. C’est pourquoi il est impossible de fournir des conseils universels, valables pour tous les chiens, en matière de vaccins. La vaccination doit être adaptée et sur mesure. Votre vétérinaire connaît bien votre chien et sa situation, et connaît surtout les propriétés des vaccins à administrer. Demandez-lui quels vaccins sont essentiels pour votre chien et à quel moment ils doivent être administrés (vaccins annuels, obligatoires avant des vacances à l’étranger, etc.).

Vous cherchez un vétérinaire ?

Votre vétérinaire joue un rôle important dans la santé de votre animal. Saisissez les informations relatives à votre lieu de résidence et obtenez une liste de vétérinaires près de chez vous.

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

BNL-NON-230300026


Vous souhaitez partager cet article ?


Plus d’informations à ce sujet

Questions relatives à la santé des animaux de compagnie
La gourme : une maladie courante et très contagieuse chez le cheval !

La gourme est une maladie contagieuse courante chez le cheval. Découvrez tout ce qu’il faut savoir : symptômes, période d’incubation, traitement, prévention…

Voyager avec des animaux de compagnie
Partir en voyage avec ou sans son chien ? Suivez ces quelques conseils !

Partir en voyage avec ou sans son chien ne s’improvise pas : documents, vaccins et traitements antiparasitaires à prévoir, mode de garde pendant les vacances…

Voyager avec des animaux de compagnie
Emmener son chat en voyage ou le faire garder : comment bien se préparer

Emmener son chat en voyage ou le faire garder chez quelqu’un, chez soi, en pension? Voici quelques conseils pour bien préparer son chat quand on part en vacances.

Découvrez les meilleures solutions pour animaux

Besoin d’aide pour trouver des solutions de garde d’animaux ?